22x28cm
100 unbound pages
1 unique c-print 15 x 10 cm
Softcover
Antistatic envelope
Numbered edition of 200 copies
ISBN 979-10-90306-57-8

SOLAR ECLIPSES
Penelope Umbrico

Price : 30 €

Penelope Umbrico’s project Solar Eclipses is made up of a collection of collages created using images of solar eclipses found in the New York Public Library Picture Collection. She creates these collages by placing the images on a scanner and arranging them to get as many as possible into each copy. This book is a collection of photocopies of those original images created on the library scanner. Umbrico’s approach to the project mediates on the duality between physical experience and the digitising of images printed on paper. The process of searching through the library’s collection today seems absurd in light of the facility and accessibility brought by the digital internet age, thus as the collection is gradually digitised, the material form of paper - a reflective medium requiring an external light source to be seen, and that often represents light in the image it supports - is now seen depicted online via the medium of the screen. Reflective paper becomes projective light. Umbrico chooses to focus on the solar eclipse at the library as the epitome of this relationship between the reflective and projective. The dynamic of the eclipse is the negation of natural light with that whose visibility is dependent on it. Thus her process reflects the same fascination with the photocopier itself as an “eclipser”:  its light escapes around the paper it scans, creating the densest black – an inverted eclipse. White becomes light, and light becomes black.

Le projet Solar Eclipses de Penelope Umbrico se compose d’un assemblage de collages réalisés à partir d’images d’éclipses solaires provenant des collections photographiques de la New York Public Library. L’artiste a créé ces collages en plaçant les images sur un scanner de telle sorte à en positionner le plus possible pour chaque impression. Ce livre est une collection de photocopies de ces originaux obtenues avec le scanner de la bibliothèque. L’approche de Umbrico se concentre sur la dualité entre l’expérience physique et la numérisation d’images imprimées sur papier. Ce processus de recherche au cœur des collections de la bibliothèque semble aujourd’hui absurde en regard des facilités et de l’accessibilité induites par l’ère numérique et internet. Mais au fur et à mesure de la numérisation des images, la forme matérielle du papier – un medium réflexif nécessitant une source de lumière externe pour être vu, et représentant souvent la lumière dans l’image qu’il soutient – se traduit désormais en ligne, par le moyen de l’écran. Umbrico choisit de se concentrer sur l’éclipse solaire à la bibliothèque comme l’incarnation de la relation entre le réflexif et le projectif. La dynamique de l’éclipse est la négation de la lumière naturelle avec tout ce dont la visibilité en dépend. Ce processus reflète une même fascination pour le photocopieur même comme “éclipseur” : sa lumière s’échappe autour du papier scanné pour laisser place au plus dense des noirs – une éclipse inversée. Le blanc devient lumière. Et la lumière devient noir.