23 x 30 cm
Soft Cover
Dust Jacket
240 pages
102 color photographs
ISBN 979-10-90306-86-8
Price : 38 €

PHÉNOMÈNES
Marina Gadonneix

Price : 38 €

Marina Gadonneix’s practice lies on the crossroads between reality and fiction, with her aesthetic merging landscape photography and scientific, documentary photography. The result gives an impression of a scientific discovery. 
Phénomènes originates from Kristan Birkeland’s experiments of the early 20th century, where he reproduced the aurora (polar lights) in laboratory conditions. This experiment inspired Gadonneix to question the artificial reproduction of phenomena that are simultaneously scientific and enigmatic in nature. She imagines the laboratory as a world theatre in this context, uniting within itself universal history and the experience of thought. It becomes a place of exploration and representation for unpredictable phenomena such as tornadoes, black holes and earthquakes; where their elements of chance seem manipulateable, achievable and reproducible by pushing their physics to their limits through the scientists’ conceptualization. 

Le travail de Marina Gadoneix est à mi-chemin entre réalité et fiction. Il rend compte de la porosité entre le document et la fiction, la simulation et l’illusion, là où l’esthétique est à la croisée de la photographie de paysage et de la photographie scientifique. La découverte d’une image du scientifique Kristan Birkeland, reproduisant, au début du 20 ème siècle, une aurore boréale dans son laboratoire est le point de départ du projet Phénomènes. Elle a conduit l’artiste à s’interroger sur les modes de fabrication de phénomènes à la fois scientifiques et énigmatiques dans le cadre de laboratoires, ainsi qu’à en questionner la mécanique. Le laboratoire est ici envisagé comme un théâtre du monde où se rejoueraient simultanément l’histoire universelle et l’expérience de la pensée. Un lieu d’exploration et de représentation des choses, où certains des paramètres imprévisibles qui régissent le monde (tornade, trou noir, tremblement de terre...) semblent pouvoir être manipulés, archivés, reproduits, conceptualisés mais aussi poussés à leurs limites.