Aladin Borioli (Apian) — RUCHES, 2400 A.E.C. – 1852 E.C. (Édition spéciale)
Aladin Borioli (Apian) — RUCHES, 2400 A.E.C. – 1852 E.C. (Édition spéciale)
Aladin Borioli (Apian) — RUCHES, 2400 A.E.C. – 1852 E.C. (Édition spéciale)
Aladin Borioli (Apian) — RUCHES, 2400 A.E.C. – 1852 E.C. (Édition spéciale)
Aladin Borioli (Apian) — RUCHES, 2400 A.E.C. – 1852 E.C. (Édition spéciale)
Aladin Borioli (Apian) — RUCHES, 2400 A.E.C. – 1852 E.C. (Édition spéciale)
Aladin Borioli (Apian) — RUCHES, 2400 A.E.C. – 1852 E.C. (Édition spéciale)
Aladin Borioli (Apian) — RUCHES, 2400 A.E.C. – 1852 E.C. (Édition spéciale)
Aladin Borioli (Apian) — RUCHES, 2400 A.E.C. – 1852 E.C. (Édition spéciale)

RUCHES, 2400 A.E.C. – 1852 E.C. (Édition spéciale)
Aladin Borioli (Apian)

  • Book coming with 1 pigment print
  • on Hahnemühle paper
  • 10,2 x 12,8 cm
  • Blue dust jacket
  • 14 unique colour images
  • from the artist's archive
  • 25 unique editions
180€

Édition normale ici

Depuis la naissance de la ruche moderne en 1852, la construction des ruches ne fait plus preuve d’innovation structurelle. En privilégiant la ruche cubique standardisée, l’apiculture tourne le dos à 4 400 ans de diversité architecturale. Ce bref ouvrage s’intéresse à la période qui précède l’homogénéisation, en remontant jusqu’à – 2 400. Le rejet d’un récit figé permet au polymorphisme de prendre le pas sur la linéarité. L’histoire des ruches est racontée d’un nouveau point de vue, à travers le graphisme, la photographie et le texte. 375 illustrations donnent un aperçu de l’histoire prolifique de l’architecture destinée aux non-humains. Cet ouvrage constitue le fragment d’un projet de recherche permanent et ouvert, intitulé « Apian » qui fait appel à des méthodes théoriques, iconographiques et ethnographiques pour étudier la relation entre abeilles et humains.